AFC TEMPLIERS

U16 saisis par la foudre

C’est à La Courneuve, sur le terrain synthétique tout neuf du Flash, que les Templiers disputaient leur 3ème journée de Championnat. Un match capital pour nos jeunes pouces qui devaient absolument gagner, pour garder des espoirs d’être Champion en fin de saison. La dernière rencontre entre ces 2 équipes remonte à la fin de saison dernière, alors que les Templiers préparaient la Finale. C’est avec un effectif quasiment réduit au strict minimum (14 joueurs nécessaires et on a commencé le match à 15, le 16ème nous a rejoint pendant la 1ère mi-temps) que les Templiers se présentent sur le terrain, face à presque 30 joueurs Flash. C’est match de guerriers qui se profil à l’horizon.

Le Flash gagne le toss, et laisse les Templiers choisir en premier. La 1ère offensive sera donc pour nous. Malgré un Kick-Off assez longs et des blocks un peu fébriles, notre duo
de Returners fait toujours des étincelles. Templiers à l’Attaque, Stéphane Tavares à la baguette. En alternant passes courtes et courses, et la end zone est rapidement à portée de tir. Et c’est notre nouveau RB #56 Loup Rampaly (promu RB, pour l’occasion) qui slalom à travers la Défense, qui cassent plusieurs plaquages et qui finit par atteindre la end zone.

La transformation à 1 point est validée par Maxime Mounier (#25).
Score : 0-7.
La parole est maintenant à la Défense. Malgré la DL qui met une bonne pression sur le QB Flash, ça complète des passes et ça avance vite. Les flash finissent par scorer à leurs
tour. La transformation est ratée. Score : 6-7
Un dernier coup d’éclat de Maxime Mounier qui intercepte le QB Flash en plein milieu du terrain et qui se fait stopper par le dernier bloqueur, le QB lui-même.
Retour au vestiaire sur ce score.

Même si les 2 équipes produisent offensivement, les défenses réussissent toujours à verrouiller la end zone. Quelques mots des coachs, une gorgée d’eau et on est parti pour la 2ème mi-temps, où les équipes vont devoir se départager. Les Flash étaient censés partir en Attaque… Oui, mais voilà, Maxime Mounier à eu l’idée, sans prévenir personne, de tenter l’on-side kick. Les joueurs Flash, surpris, ont oublié de bloquer Maxime, qui est parti récupérer sa propre balle. Et la 1ère offensive de la mitemps est donc de nouveau pour les Templiers.
Mais cette 2ème période à vu les Flash revenir avec une sérieuse envie d’en découdre. Mais nos joueurs ont décidé de se battre jusqu’au bout. On sent que cette fin de match va sentir la poudre.
Templiers à l’Attaque, mais trop d’approximations les oblige à punter. Le Flash score rapidement, par 2 fois. Les transformations sont ratées (les 2).
Score : 18-7.
La fatigue s’accumule, les crampes se multiplient. Les Templiers n’y arrivent décidément plus… Le dernier quart-temps débute par des coachs qui remotivent les troupes.
Et on est reparti, comme en 14…Les Templiers, décidés à se battre jusqu’au dernier jeu, se lancent dans un dernierbaroud d’honneur. Dans un drive bien construit, Un TD est inscrit par Dylan Tavares (#1), sur une passe de son QB de frère.
La transformation à 2 points est validée par une course tout en puissance de Louis Cambron (#68).
Score : 18-15.

Mais les Flash ont décidé, eux aussi, de jouer jusqu’au dernier jeu. Et c’est justement au dernier jeu que le QB Flash va entrer lui-même dans la end zone.
La transformation à 2 points est validée sur passe en direction d’un WR oublié par la Défense Templiers, en plein milieu de la end zone.
Score Final : 26-15.

Ce match était un vrai défi pour nos jeunes pouces. Défi qu’ils ont su relever, même si le score ne reflète pas cet état de fait. Avec un effectif aussi réduit, il était difficile de leur en
demander d’avantage. Avec l’équipe au complet, l’issue aurait peut-être été différente.
Les scoreurs du jour sont :
Loup Rampaly (RB / LB) : 1 TD sur course.
Dylan Tavares (WR / PR) : TD sur passe.
Louis Cambron (OL / DL / RB) : 1 transformation sur course.
Maxime Mounier (WR / S / K) : 1 PAT.
Ce match s’est joué sur des détails. Espérons que l’équipe saura travailler pour gommer ses points faibles. Il va maintenant falloir relever la tête, avec un déplacement chez
l’entente Corsaires / Quarks, le Samedi 24 Mars.

Affaire à suivre.
Coach B