AFC TEMPLIERS

SPARTIATES VS TEMPLIERS D2

Une mission compliquée.

Il y a une semaine, les Templiers réalisaient un match médiocre. Une semaine après, de nombreux joueurs avaient à cœur de se racheter face à une autre grosse équipe de 2nde division : les Spartiates d’Amiens.

Malheureusement, malgré l’envie de laver l’affront du dernier match, l’infirmerie n’a cessé de se remplir ces dernières semaines. Et c’est donc avec un groupe réduit presqu’au minimum réglementaire que les Templiers prennent la route. Les Elancourtois arrivent à Amiens pleinement conscient que ce match sera un combat où chacun devra donner son meilleur pour espérer arracher une nouvelle victoire et ainsi renouer avec le succès.

Le match débute doucement. L’attaque prend difficilement ses marques, enchaîne quelques bonnes actions, mais s’arrête à mi-chemin de la zone d’en-but. La défense débute bien. Le premier quart-temps s’achève sur le score de 3 – 0 en faveur des Spartiates, qui réussissent un field goal.

Le second quart-temps va voir le score se débrider. La défense commence à montrer quelques failles dans leur armure. Les Spartiates aggravent la marque, 10 – 0. L’attaque Templiers se ressaisit et réduit le score dans la foulée à 10 – 6, un toucher non transformé. Malheureusement, sur le coup de pied d’engagement suivant, la couverture ne couvre pas grand chose et les croisés se voient sanctionnés d’un nouveau toucher. 17 – 6 à la mi-temps.

Dans le vestiaire, les visages sont fermés, les regards résolus. Les joueurs sont frustrés, ils paient cher leurs erreurs, et sentent bien qu’il ne leur manque pas grand chose.

Ils retournent sur le terrain déterminés à renverser la vapeur. Malheureusement, la seconde mi-temps sera elle aussi compliquée. Les Spartiates aggravent la marque au troisième quart-temps. 24 – 6. Pire, non contents de devoir affronter une bonne équipe de football, les arbitres décident de ruiner le match. L’attaque Templiers parvient à marquer, seulement un mouchoir de pénalité est lancé par erreur. Toucher annulé pour une faute imaginée. Les Spartiates marquent dans la foulée. Coup de massue.

Plus tôt, c’est une incroyable interception de la défense Elancourtoise qui avait été annulée pour un coup de sifflet intempestif d’un arbitre. Bref, facteurs incontrôlables. 31 – 6. Les Templiers ne baissent pas les bras. Ils sont venus pour combattre et combattront jusqu’au bout. Au début du 4e quart-temps, les Templiers marquent. À nouveau, la transformation est un échec. 24 – 12. Les Templiers commencent-ils à accuser le coup, ou les travers de la semaine dernière font-ils leur retour ? Les Spartiates finissent de se mettre à l’abri en inscrivant un dernier toucher. 38 – 12. Comme décidé avant le match, les Templiers se battront jusqu’au dernier souffle, celui du coup de sifflet final, dans un dernier effort pour réduire la marque. Malheureusement, l’entreprise est vaine, en dépit d’un dernier drive intéressant qui s’achève par une interception sur le dernier jeu du match. Le score ne bougera plus. Victoire Spartiates, 38 à 12.

Cette défaite est la seconde de rang pour les Templiers. Autant le non-match de la semaine passée avait exposé de grosses lacunes, autant le spectacle offert lors de ce match était bien meilleur. Une semaine n’aura pas suffit à redresser la barre. Malgré le mieux, dans l’attitude et le jeu, on n’est loin du compte. Le score en témoigne. Espérons que le travail à l’entraînement et le retour de blessure de plusieurs joueurs clés permettront aux Elancourtois de renouer avec la victoire, lors d’un nouveau match contre une bonne équipe des Molosses dans 2 week-ends, à domicile.

Gardons l’enclume, le marteau et le tablier de peau sortis, il reste beaucoup de travail. Les Templiers n’ont plus une marge de manœuvre bien large pour atteindre leur objectif d’accéder aux play-offs et rejoindre l’Elite la saison prochaine.

C’est à la fin du bal qu’on paie les musiciens, ne dit-on pas. Ne doutons pas qu’à force d’efforts, « la routourne va vite tourner » Franck R.

Classement D2